L’a thèse m’a tuer

Amies, amis, tel le phénix avant de renaître de ses cendres, l’ADSHS tire sa révérence; Elle sera venue, – aux 2 lions, aux tanneurs, à la MSH, à Villandry, aux rives du cher, au Sanitas, dans le cœur de tant de doctorants dispersés aux quatre coins du monde-, elle aura vu – des journées d’étude, des cafés géo, des conférences, des séminaires, des soirées, des picnics, la science entrain de se faire…-, et elle aura vaincu – presque tout-, sauf un dernier renouvellement de bureau.
Alors nous, derniers mohicants, derniers adhérents, nous remercions tous les bureaux, tous les adhérents précédents, et participants de près ou de loin à la vie de cette majestueuse organisation de l’avoir fait grandir, s’épanouir, marcher et courir.
Mais fatigués et peinés de la voir s’essouffler nous avons pris la difficile mais nécessaire décision de l’endormir pour ne plus la faire souffrir . Donc adieux débats enflammés sur le blog hypothèses, adieux page facebook, adieux mails, ; nous espérons que ce n’est qu’un aurevoir.

L’ADSHS est morte, vive l’ADSHS!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *